C’est quoi un copywriter et que peut-il apporter à votre site web? Pour ce premier carnet consacré aux métiers de l’artisan du contenu, parlons de copywriting et de son importance dans votre stratégie de communication en ligne.

Imaginez un site internet sans concept, sans phrases, sans parole, sans présentation et sans bannière vous rappelant combien les cookies sont délicieux. Vous ne l’imaginez pas et c’est bien normal. Au confluent du design et de la technique se trouve l’écriture. Et cette « écriture pour internet » est devenue une métier, celui du copywriter.

C’est quoi un copywriter ?

L’étymologie du terme le trahit : le mot « copywriting » est un anglicisme. Le copywriter (ou concepteur-rédacteur, pour les puristes) est en charge de la production d’un contenu éditorial original.

Le contenu créé – la plupart du temps du texte – utilise des techniques de rédaction journalistiques. Toutefois, l’objectif n’est pas de livrer des faits ou une opinion dans un journal, mais d’être le vecteur d’une communication. Le plus souvent, cette communication est celle d’une marque, d’une entreprise, d’une idée, d’un mouvement ou bien d’une personnalité.

Copywriting à Bruxelles : l'artisan du contenu

Les copywriters ont été très longtemps omniprésents dans le monde de la publicité et des relations publiques. Cette profession était (il faut l’avouer) encore méconnue il y a quelques années, mais les besoins croissants en contenu éditorial à destination du numérique (le web, principalement) en ont fait un maillon essentiel de la communication au sens large.

Copywriter, content manager ou storyteller ?

Au fond, ces métiers sont très proches et la distinction est parfois mince, voire inutile.

Un storyteller raconte une histoire qui crée du lien. Le content manager (gestionnaire de contenu) ajoute (souvent) une casquette plus stratégique. Quant au copywriter, le terme francisé explique à merveille sa spécificité : concepteur et rédacteur.

Les supports du copywriting

Le contenu créé par un copywriting s’exprime généralement sur une page web, sur un blog, sous forme de tribune (les fameux billets ou contenus sponsorisés glissés dans la presse en ligne) et même sur des supports plus traditionnels, comme… le papier.

D’ailleurs, n’avez-vous jamais remarqué que des articles susceptibles de vous intéresser sont rédigés au beau milieu du magazine de votre supermarché ? C’est aussi une forme de copywriting, souvent assez proche du journalisme d’ailleurs (sur la forme, n’ouvrons pas la boîte de Pandore).

Une fois rédigé par un copywriter, votre contenu est votre pleine propriété. Il peut être décliné partout où votre message doit être entendu.

Les applications sont multiples :

  • Une newsletter pour vos clients ;
  • Une publicité ;
  • Une brochure ou un catalogue ;
  • Un texte adapté aux réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn);
  • Une application mobile.

Pourquoi faire appel à un copywriter pour un site web ?

La peur de la page blanche n’est pas une affaire d’écrivains. Chaque jour, des dirigeant(e)s d’entreprise, des ingénieurs et des indépendants débordés se retrouvent face à la nécessité de remplir des pages web, mais en sont tout simplement incapables. On ne s’improvise pas rédacteur.

Un site web reste encore souvent un premier (ou un second) point de contact avec des clients potentiels. L’importance de la qualité du contenu est alors essentielle. Le copywriter écoute, réfléchit, rédige, adapte, corrige et se met toujours à votre place. Quitte à vous défier de temps en temps.

Copywriting un outil de SEO

Les questions que vous vous posez mènent toutes au copywriting. On parie ?

Quelques exemples :

  • Je veux susciter la confiance dans mes produits et services ;
  • Je veux attirer des visiteurs sur mon site web ;
  • Je veux être référencé dans les moteurs de recherche ;
  • Je souhaite informer mes clients avec précision et créativité ;
  • Je veux créer du contenu pour la SEO de mon site web ;
  • Je veux alimenter un blog sur mon site web.

Alors, pourquoi pas un journaliste ?

Pourquoi pas, en effet ! En réalité, un grand nombre de copywriters sont des journalistes qui ont choisi de diversifier leurs activités. La profession compte également des traducteurs. Tous les métiers de l’écriture s’y retrouvent, naturellement.

Soit dit en passant, en privilégiant un journaliste ou un traducteur, vous obtenez généralement le meilleur des deux mondes : la rigueur de la plume et l’inventivité du créateur.

Attention, le terme copywriting ne doit pas être confondu avec un autre mot anglais proche, le copyright. Ce dernier renvoie au droit d’auteur et c’est une toute autre histoire.

Categories: Blog

Cédric GODART

J'ai fait de mes passions un bouquet de métiers autour de l'écriture et de la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.