Signes de ponctuation en français : les règles de base

La ponctuation occupe deux fonctions principales : l'une est grammaticale, l'autre est rythmique (ou expressive). Quels sont les principaux signes et règles de la ponctuation française ? Ce guide vous aidera à les apprivoiser pour écrire de manière plus lisible.

il y a 8 jours   •   4 minute de lecture

Par Cédric Godart
Les signes de ponctuation obéissent à des règles assez simples : relax !
Table des matières

Retour sur les bancs de l'école primaire. La ponctuation, c'est un ensemble de signes graphiques utilisés dans l'écriture pour structurer un texte, indiquer des pauses ou des intonations. Elle facilite la lecture et permet de clarifier le sens des phrases. En français, ses principaux éléments sont les points, les virgules, les points-virgules, les points d'interrogation, d'exclamation et le deux-points.

Vous écrivez pour le

web ?  Ce petit cours de ponctuation va probablement vous intéresser.

Quels sont les principaux signes de ponctuation en français ?

La ponctuation en français comprend 9 signes principaux :

  1. Le point (.) est utilisé pour marquer la fin d'une phrase. Il est toujours suivi d'une majuscule.
  2. La virgule (,) sépare les éléments d'une liste, les propositions ou les compléments circonstanciels. Elle indique une courte pause.
  3. Le point-virgule (;) sépare des propositions indépendantes, mais liées par le sens. Il se situe à mi-chemin entre la virgule et le point : plus fort que la virgule, mais moins qu'un point.
  4. Les deux-points (:) introduisent une explication, une citation ou une liste.
  5. Les points de suspension (...) indiquent une interruption ou une omission.
  6. Le point d'interrogation (?) termine une phrase interrogative. Il est toujours suivi d'une majuscule.
  7. Le point d'exclamation (!) exprime une émotion, un ordre ou une surprise. Il est toujours suivi d'une majuscule.
  8. Les guillemets français (« ») sont utilisés pour encadrer une citation, un discours (propos rapportés) ou un titre d'œuvre. Par ailleurs, il faut une espace insécable avant le guillemet ouvrant («) et après le guillemet fermant (»). Idem à l'intérieur. Entre les guillemets, privilégiez les caractères en italique.
  9. Les parenthèses () enclavent une information supplémentaire ou explicative.
Le Chat de Geluck sur un timbre en France
Écrire ou ne pas écrire ? Le Chat s'interroge !

Ponctuation faible, moyenne et forte : quelle différence ?

En typographie, les signes de ponctuation peuvent être classés en fonction de leur force, c'est-à-dire de la pause ou de l'effet qu'ils créent dans la lecture. Voici un classement des signes de ponctuation en trois catégories : faible, moyen, et fort.

Ponctuation faible

Les signes de ponctuation faible indiquent des pauses courtes et des séparations légères dans le texte.

Deux exemples :

  1. La virgule utilisée pour séparer les éléments d'une liste ou des compléments circonstanciels : « Il regarde les chiens, les chats, les poissons rouges, mais jamais les fleurs. »
  2. Les points de suspension pour indiquer une interruption ou une omission : « J'ignore si je ne vais pas finir par… »

Ponctuation moyenne

Les signes de ponctuation moyenne marquent des pauses plus longues et des séparations plus marquées.

C'est le cas du point-virgule qui sépare des propositions indépendantes, mais liées par le sens : « Je déteste les fautes ; je le reconnais. » Idem pour les deux-points, qui introduisent une citation, une explication ou une liste d'éléments : « Je crois que je dois expliquer un truc : nous n'acceptons pas les défaites dans cette équipe. »

Ponctuation forte

Les signes de ponctuation forte marquent des pauses très longues et des séparations importantes.

Le signe par excellence est le point (.). Il marque la fin d'une phrase. Idem pour le point d'interrogation, qui marque la fin d'une question, et pour le point d'exclamation, qui exprime un ordre, une surprise ou une émotion particulière.

Voilà pour la théorie. Voyons à présent comment bien utiliser les signes de ponctuation en français.

Les espaces dans la ponctuation française

En français, les règles concernant les espaces avec les signes de ponctuation sont très spécifiques (très scolaires !). Comme on peut le voir ci-dessous, l'application open source LanguageTool se débrouille plutôt bien pour les corriger, si besoin.

Espaces de ponctuation corrigés par LanguageTool dans Proton Docs
Quelles sont les règles d'espace dans la ponctuation française ?

Espace avant et après les signes de ponctuation :

    • Le point (.), la virgule (,), et les points de suspension (...) : pas d'espace avant, un espace après (règle web, même si les règles académiques recommandent un double espace après un point).
    • Le point-virgule (;), les deux-points (:), le point d'interrogation (?), le point d'exclamation (!), et les guillemets français (« ») : un espace insécable avant et un espace après.
    • Les parenthèses () et les guillemets anglais (" ") : pas d'espace avant ou après la parenthèse ouvrante ou le guillemet ouvrant, mais un espace avant et après la parenthèse fermante ou le guillemet fermant.

Faut-il une majuscule après les deux-points ?

En français, l'utilisation de la majuscule après les deux-points dépend du contexte :

  1. Pas de majuscule :
    • Lorsqu'une liste ou une énumération suit les deux-points.
    • Exemple : Les fruits que je préfère sont : les pommes, les oranges, les bananes.
  2. Une majuscule si ce qui suit les deux-points est une phrase complète. Exemple : « Roccio m'a alors suggéré ceci : Je pense que ce plat manque de sel. »

Espace insécable : usage, règles

Une espace insécable (ou espace non sécable) est un caractère d'espacement utilisé dans la typographie pour empêcher la séparation de deux mots ou signes de ponctuation à la fin d'une ligne. Cela garantit que ces éléments restent ensemble sur la même ligne, améliorant ainsi la lisibilité et l'esthétique du texte.

💡
Un ou une espace insécable ? On dit bien UNE espace insécable, le terme espace étant féminin lorsqu'il fait référence à la typographie.

Utilisation de l'espace insécable en français

L'espace insécable est un élément important dans l'écriture, souvent utilisée en français avant certains signes de ponctuation pour éviter qu'ils se retrouvent seuls en début de ligne. C'est un élément qui permet de maintenir la cohérence visuelle et la lisibilité d'un texte. Il évite les retours à la ligne inappropriés.

Quand doit-on utiliser une espace insécable ?

L'espace insécable s'utilise en français :

  • Avant le point-virgule (;), les deux-points (:), le point d'interrogation (?), le point d'exclamation (!) et les guillemets français ouvrants («)
  • Dans les nombres pour séparer les milliers (par exemple : 7 643)

Comment insérer une espace insécable

Pour insérer une espace insécable sur un ordinateur, utilisez la combinaison Option + Espace sur macOS, Ctrl + Maj + Espace si vous utilisez un système Windows, Linux ou Chrome OS. La combinaison peut varier d'une application à l'autre, mais reste celle-là dans la plupart des logiciels bureautiques (Word, LibreOffice, Proton Docs, OnlyOffice, Google Docs, etc.).

Une vidéo de révision

Cet article vous intéresse ? Super. Que diriez-vous de le partager ?

Poursuivre la lecture